Articles au hasard
Offre du moment
2.10 bourse_300x250_décembre

Coût minimum d'un ordre
Fortuneo dès 4.90 € infos
Bourse Direct dès 0.99 € infos
Binck dès 2.50 € infos
Boursorama dès 5.50 € infos
Cortal Consors dès 9.90 € infos
Saxo Banque dès 9.90 € infos

Tag des articles
forex




Deux démarches de placement, deux types d’OPCVM : SICAV et FCP

Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières (OPCVM), les SICAV et FCP  sont deux produits financiers au fonctionnement similaire. Cependant leurs caractéristiques juridiques sont différentes et correspondent à des démarches de placement elles-mêmes différentes.

Accéder simplement au marché boursier

L’investissement en bourse est facilité par l’achat de SICAV ou de FCP. Les fonds récoltés sur l’OPCVM sont gérés conjointement par un spécialiste. L’investisseur peut très bien tout ignorer des mécanismes boursiers. C’est au gestionnaire des titres qu’il appartient de faire les bons arbitrages et maximiser la valeur du portefeuille. FCP et SICAV, qui ont eux-mêmes une cotation journalière ou hebdomadaire, sont des portefeuilles diversifiés. Le risque est déjà réparti et amoindri car l’éventuel repli d’une des valeurs sera compensé par la hausse des autres titres qui composent l’OPCVM.

Différence de statuts juridiques et conséquences

Une SICAV, société d’investissement à capital variable est une société anonyme. Du coup, la société émet des actions que des investisseurs peuvent acquérir. En plaçant leurs fonds sur une SICAV, ils deviennent actionnaires et disposent d’un droit de vote aux assemblées générales des sociétés inscrites dans le portefeuille. En vendant ses actions à un cours plus élevé qu’au moment de l’achat, l’actionnaire enregistrera un gain.

Un FCP, Fonds commun de placement est une copropriété de valeurs mobilières. Sous ce statut, l’investisseur est porteur de parts et non actionnaire. Le souscripteur d’un FCP devient copropriétaire du fonds. En revendant ses parts à un prix supérieur à celui de leur achat, il enregistrera une plus-value.

Du fait de leur nature juridique différente, SICAV et FCP se distinguent par leur taille. Pour une SICAV, le capital minimum requis est de 7,5 millions d’euros, mais de 400 000 € pour un FCP. En raison de sa petite taille, un FCP se concentre sur un pays ou est spécialisé sur une activité économique. Dès lors apparaît un risque de dépendance rendant le titre plus vulnérable aux aléas économiques et l’objectif poursuivi est plus de contrôler un marché que de réaliser des plus-values. Des FCP innovation ou les FCP à vocation humanitaire bénéficient d’avantages fiscaux.