Articles au hasard
Offre du moment
2.10 bourse_300x250_décembre

Coût minimum d'un ordre
Fortuneo dès 4.90 € infos
Bourse Direct dès 0.99 € infos
Binck dès 2.50 € infos
Boursorama dès 5.50 € infos
Cortal Consors dès 9.90 € infos
Saxo Banque dès 9.90 € infos

Tag des articles
forex




Le Warrant : fonctionnement d’un produit spéculatif

L’objet du warrant est d’anticiper l’évolution d’un cours de bourse. Pour un investissement initial assez faible, le profit sera décuplé… la perte aussi. Sur les marchés financiers, le warrant joue deux rôles. Soit il est purement utilisé pour son effet de levier, soit en couverture de portefeuille, pour fixer à l’avance une perte maximale.

Mécanisme du warrant

Le warrant : produit dérivé qui repose sur un actif financier (action, panier d’actions, indice, devise, matière première, taux d’intérêt) appelé le sous-jacent.

L’investisseur achète en « call warrant » ou vend en « put warrant » un actif (le fameux sous-jacent) à un prix fixé à l’avance jusqu’à une date donnée. Le prix, appelé prix d’exercice, est celui auquel sera acheté ou vendu le sous-jacent si le droit est exercé.

Le warrant se résume donc en un droit d’achat ou de vente à un prix préférentiel, ou du moins que l’investisseur espère préférentiel, à celui du cours réel de la valeur visée. Ce droit n’est en aucun cas une obligation et le détenteur d’un warrant reste libre de ne pas exercer son droit.

Par conséquent, considérant le cours du sous-jacent :

– si l’investisseur anticipe sa hausse, il achète du call warrant, qui lui donnera le droit d’acheter le titre sous-jacent au prix fixé, inférieur au cours réel.

– si le pronostic donne le cours à la baisse, l’investisseur achète du put warrant, afin d’avoir le droit de vendre le titre à un prix supérieur à celui du marché.

Reste à savoir qui les lui achètera…

La valeur du warrant

Le warrant a une valeur en soi, il est coté en bourse donnant lieu au “cours du warrant”. L’acheteur de warrants paie en effet une prime pour obtenir le droit de vendre ou d’acheter les sous-jacents à un prix donné. La valeur de la prime est inférieure au cours du sous-jacent, d’où l’effet de levier. Négociables comme les actions, les warrants s’échangent sur le marché d’Euronext.

La valorisation d’un warrant provient de l’évolution du cours de l’actif sous-jacent et de sa date d’échéance. D’une part, la hausse ou la baisse de la valeur du sous-jacent modifie constamment l’écart avec le prix d’exercice du warrant et donc son avantage. D’autre part, plus le warrant approche sa date d’échéance, plus il perd de sa valeur, puisqu’elle est fondée sur l’anticipation d’un cours dont l’évolution est en train de réfuter les prévisions du warrant. Il est de moins en moins probable que les anticipations à la hausse ou baisse du sous-jacent se réalisent. A sa date d’échéance, un warrant ne vaut plus rien.

L’usage des warrants : performance et couverture de portefeuille

Les investisseurs choisissent des warrants, à maturité lointaine cela va de soi, afin de profiter de leur effet de levier. Cela permet de prendre position sur l’évolution future des cours d’un actif sous-jacent sans débourser le montant nécessaire à l’achat de cet actif. C’est une opération purement spéculative.
Cependant, s’il est opportun de spéculer à la hausse, il n’est pas suicidaire de spéculer à la baisse… histoire de limiter par avance ses pertes. L’achat de put warrant permet de compenser un repli brutal du cours des actions contenues dans son portefeuille. Le détenteur du warrant a le droit de revendre ses actions à un prix supérieur au cours. Sera perdu le montant de la prime payée pour souscrire le warrant.

Il est fortement recommandé aux amateurs de ne pas s’aventurer sur ce marché sans être accompagné d’un expert. Les institutions émettrices de warrants prodiguent d’importants conseils en achat et vente facilitant le choix des produits.